Assurance auto alcoolémie

Affaires James Bottier : 30 ans d’emprisonnement, telle est la demande de l’avocat d’André Ribes...

Affaires James Bottier : 30 ans d’emprisonnement, telle est la demande de l’avocat d’André Ribes...

Affaires James Bottier : 30 ans d’emprisonnement, telle est la demande de l’avocat d’André Ribes...

Affaires James Bottier : 30 ans d’emprisonnement, telle est la demande de l’avocat d’André Ribes...

26/06/2014

La requête de l'avocat général d’André Ribes devant la cour d'assises de Melun est de séquestrer James Bottier durant 30 années. Ce dernier a été inculpé d'avoir volontairement écrasé le major de police Patrice Point avec son véhicule après un cambriolage en mois de décembre 2009. L’avocat de la victime demande à tout prix que justice soit faite à son client victime. Pour lui, James Bottier est le premier responsable de la mort d’André Ribes étant donné qu’il est l’auteur du vol et a employé ses brutalités engendrant le décès du policier.  Accueillant l’expérience du fonctionnaire, le représentant du tribunal a épluché les théories compromettant le soi-disant meurtrier. A noter que l’ADN de ce dernier a été détecté dans la voiture ainsi que sur une bombe lacrymogène. D’autres facteurs défavorables à la situation de James Bottier ont été également déclarés par le juge dont un témoignage déposé par une tierce personne.   

Revenons un peu en arrière....

Le 27 Décembre 2009, James Bottier  au volant de son voiture avait foncé sur une ronde de police, dans le camp où il venait juste de réaliser un cambriolage avec un complice. Ce camp là est un pavillon de Montévrain (Seine-et-Marne). Son 4x4 a heurté le major Patrice Point qui s'est retrouvé bloqué contre le mur d’un stationnement de voiture d’un sous-sol. Patrice Point a fait de son mieux pour tirer le voleur, mais en vain. D’après les analyses des spécialistes enquêteurs, James Bottier aurait vraiment pu esquiver  de « rouler sur »  Patrice Point vu que le garage était largement spacieux pour ca ! Non seulement le voleur a voulu tuer monsieur Point  mais, en plus il a essayé de refaire le même sur un autre policier qui n’est autre qu’André Ribes. Ce dernier a décédé sur le coup.

Des larmes et encore des larmes ont été versées lors des obsèques de cet homme de 51 ans. Des sanglots qui méritent « Justice » avec un grand « J ».  Affaires à suivre !  

 

 

 

 

 

Tag:

Assurance alcoolémie | Assurance retrait de permis | Assurance après annulation de permis

Demandez un rappel