Assurance auto alcoolémie

Le maïs MON810 en France

Le maïs MON810 en France

Le maïs MON810 en France

Le maïs MON810 en France

31/10/2013

Caractéristiques du maïs MON810 :

Le maïs MON810 est une variété de maïs dont les semences sont commercialisées par la société américaine Monsanto. Cette variété est capable de résister aux insectes ravageurs tels que les chenilles de la pyrale qui est l’un des principaux ravageurs de cette culture. En effet, un gène (cry1Ab) produisant une molécule insecticide destinée à détruire les petites bêtes a été injecté dans son génome. Le MON810 ne présente pas d’effet nocif sur la santé animale et humaine malgré sa consommation élevée depuis plusieurs années. Quant à l’environnement, il présente deux risques potentiels dont le développement de résistance pour les insectes et la dispersion du gène par le biais du pollen vers d’autres cultures.

En 2007, ce type de maïs a été cultivé sur 21,2 millions d’hectares dans le monde dont 22 000 ha en France et 75 000 ha en Espagne qui en est le premier pays producteur en Europe

Par ailleurs, le maïs MON810 offre une protection efficace contre les ravageurs. Cette protection réduit les taches relatives à sa culture vu qu’il ne nécessite pas l’utilisation de pesticides aériens. Il permet également d’économiser du fioul et participe à la limitation d’émission de gaz à effet de serre

Culture du maïs 810 en France :

La culture du maïs MON810 a été suspendue en 2008 mais l’interdiction a été levée en 2011 vu que la nocivité pour l’homme et pour l’environnement sur la culture de cette variété de maïs n’a pas été avérée.

Cependant, vendredi dernier, le chef de l’Etat, François Hollande a annoncé la prolongation du moratoire sur la culture de cette variété de maïs qualifié de transgénique, quoique le conseil d’Etat a décidé, la veille d’annuler l’interdiction de culture de ce maïs MON810 de Monsanto

Au chef d’Etat de préciser que cette décision n’est pas contre le progrès mais qu’elle a été prise afin de se prémunir de conséquences nocifs du produit sur les autres productions. Il a également ajouté qu’il est nécessaire de sécuriser cette décision juridiquement sur tout le plan national et européen.

Par ailleurs, des chercheurs de l’INRA et du CNRS ont adressé une lettre ouverte au gouvernement français en saluant une victoire morale et en mettant en garde le comité exécutif contre une instrumentalisation politique sur les recherches effectuées sur ce domaine.

Demandez un rappel