Assurance auto alcoolémie

Décès de Pierre Fabre, fondateur de l'empire pharmaceutique

Décès de Pierre Fabre, fondateur de l'empire pharmaceutique

Décès de Pierre Fabre, fondateur de l'empire pharmaceutique

Décès de Pierre Fabre, fondateur de l'empire pharmaceutique

29/10/2013

Pierre Fabre est décédé samedi matin à son domicile du Tarn, âgé de 87 ans. Il semblerait qu’il soit mort des suites d'une longue maladie mais on ne connait pas exactement laquelle. En 50 ans, il a construit un empire pharmaceutique international. Pendant sa carrière, il a conservé aux laboratoires Pierre Fabre leur ancrage régional dans son Tarn natal.

Pierre Fabre est né à Castres le 16 avril 1926. Il était au début un simple pharmacien d'officine à Castres, une ville de 45.000 habitants, mais il est rapidement devenu un grand homme d’affaires.

Aujourd’hui, Pierre compte 10.000 salariés au travers du globe, dont 6.700 en France, un ancrage national rarissime pour une entreprise de cette taille, diffusant ses produits dans 130 pays et avec 42 filiales.

Le président François Hollande a dit de lui qu’il était "un entrepreneur exceptionnel" qui "fut constamment en avance sur son temps". Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement, quant à lui, a déclaré que Pierre Fabre était un "défenseur du patriotisme industriel".

Célibataire sans enfant, il s'était préoccupé de garantir l'indépendance du groupe après lui. Il a donc fait don de 65% du capital à la fondation d'utilité publique qui porte son nom au travers d’une société financière Pierre Fabre Participations. La société s’est exprimée dans l’après-midi qu'elle communiquera bientôt les dispositions prises afin de continuer "l'aventure dans le respect des valeurs et des volontés de son président et fondateur".

Cet homme exceptionnel de Castres, souvent peint comme étant autoritaire, était plutôt un homme de droite, mais il a reçu tour à tour au Carla, une magnifique résidence réservée aux invités de marque tels que Valéry Giscard d'Estaing ou encore Michel Rocard.

C’est en 1961 que tout commence. Le jeune homme a alors 35 ans et invente le premier veinotonique et crée le laboratoire portant son nom. 4 ans plus tard, il achète les laboratoires Klorane, ce qui est le point de départ de ses activités dans la dermo-cosmétique, qui symbolise aujourd'hui plus de la moitié des revenus du groupe, soit 1,978 milliard d'euros fin 2012.

Adeline Grosrenaud

Demandez un rappel