Assurance auto alcoolémie

Les prothèses mammaires PIP retirés pour imperfection

Les prothèses mammaires PIP retirés pour imperfection

Les prothèses mammaires PIP retirés pour imperfection

Les prothèses mammaires PIP retirés pour imperfection

27/01/2014

Depuis les années 2000, l’entreprise française située dans la Seine-sur-Mer,  PIP (Poly Implant Prothèse) a fabriqué des prothèses mammaires destinées pour les femmes souhaitant augmenter le volume de leurs seins ou reconstruire les seins qui ont été enlevées suite à une ablation. 

Toutefois, récemment, des problèmes de santé ont été constatés sur les femmes qui ont effectué cette chirurgie esthétique. En novembre 2011, un cas de lymphome anaplasique a été découvert chez une femme porteuse de PIP. Aussi, les autorités œuvrant dans le domaine de la santé ont décidé faire un retrait préventif des prothèses mammaires PIP sur 30 000 femmes même en absence de signe de détérioration des produits.

Aussi, à la fin du mois de décembre 2013, 17 411 ont décidé de faire retirer leurs prothèses mammaires PIP. 

Au total donc, 30 099 implants ont été retirés depuis les signes de non-perfectionnement de la matière utilisée. Sur ces implants retirés,  7  634 ont présenté des défauts amenant donc le taux de défaillance à 25,4%. 

Les signes de défection des implants surviennent en moyenne après 6 ou 7 ans  suivant l’implantation.  Les effets nocifs de dysfonctionnement se présentent par des ruptures ou des suintements des implants ainsi des signes non détectés par des examens cliniques.

Par ailleurs, 74 cas de cancer de sein ont été recensés sur les femmes qui portent ces implants PIP.  Toutefois, l'Agence du médicament et des produits de santé (ANSM) indique que ces cancers ne font pas suite à la mise en place des implants PIP.

Suite à ces imperfections et à la découverte de fabrications frauduleuses et dangereuses des implants produits par la PIP, la société a été liquidée en 2010.

 

 

Tag:

Assurance décennale  -  Assurance santé - Comparateur assurance santé

Demandez un rappel